Aller au contenu principal

Donner les moyens au personnel infirmier

République tchèque

Imaginez qu’un patient AVC soit admis dans votre hôpital, qu’il passe toutes les évaluations nécessaires et qu’il soit traité efficacement par recanalisation. Tout le monde dans l’équipe a l’impression d’avoir fait tout ce qu’il faut.

Maintenant, imaginez que tout cela soit en vain, uniquement parce qu’un dépistage de déglutition n’a pas été effectué sur le patient. Le patient fait partie des presque 70 % de patients AVC qui souffrent d’une certaine forme de dysphagie. Le patient est nourri de façon normale, aspire, développe une pneumonie et meurt chez lui un mois plus tard.

Les Unités Neuro-Vasculaires (UNV) organisées ont été les premiers services à prouver leur efficacité dans l’amélioration des résultats de l’AVC, et bon nombre de pratiques dispensées dans l’UNV fournissant ces bons résultats sont effectuées par les membres du personnel infirmier.

L’hôpital de la faculté de Motol en République tchèque, un des premiers hôpitaux à prendre part au projet multidisciplinaire dirigé par le personnel infirmier de la Qualité des soins de l’accident vasculaire cérébral aigu (Quality in Acute Stroke Care Project, QASC Europe), qui se concentre sur les protocoles cliniques « Fièvre, Sucre, Déglutition » (Fever, Sugar, Swallow, FeSS), a découvert que moins de 10 % des patients étaient soumis à un dépistage de la dysphagie documenté dans les premières 24 heures. Après avoir implémenté les protocoles FeSS dans leur hôpital, ce chiffre a grimpé à presque 100 % ! Le niveau d’implémentation des protocoles de fièvre est passé d’environ 45 % à environ 60 % et celui des protocoles de glycémie est passé d’environ 65 % à plus de 95 %.
 

 
Aujourd’hui, avec 10 hôpitaux participants, la République tchèque a le plus haut taux de participation d’hôpitaux dans le projet QASC Europe, et si les résultats sont similaires à ceux observés à l’Hôpital de la faculté de Motol, nous pouvons nous attendre à ce que de nombreux patients en bénéficient.

« Avant, nous ne considérions pas le traitement de la glycémie, de la fièvre et de la déglutition comme essentiel. Le projet QASC nous a aidés à implémenter des protocoles pour mieux gérer ces fonctions vitales, et désormais nos patients ont davantage de chance de reprendre une vie normale avec des handicaps réduits, tout cela en ajoutant simplement quelques procédés à nos routines de soins infirmiers », a déclaré Petra Pöschlová (à gauche), Infirmière en chef de l’Unité Neuro-Vasculaire de l’hôpital Chomutov et Jana Pospíchalová (à droite), marraine du projet QASC de l’hôpital.

Inspiré par l’impact que peuvent avoir les membres du personnel infirmier, notre consultant Angels pour la République tchèque, Robert Havalda, a passé beaucoup de temps à travailler avec le personnel infirmier afin d’approfondir leurs connaissances et d’accroître leur motivation. En travaillant étroitement avec la Société cérébrovasculaire tchèque et avec beaucoup de soutien de la part de Mme Tereza Koláčná, Infirmière en chef à l’unité neuro-vasculaire globale de l’Hôpital de la faculté de Motol et lauréate du Prix Esprit d’Excellence 2019, nous avons organisé le premier Congrès du personnel infirmier spécialiste de l’accident vasculaire cérébral de République tchèque en juin 2019, où nous avons atteint la capacité maximale de 80 infirmiers venus de presque tous les centres du pays seulement quelques semaines après l’annonce de l’événement. 

La première partie de l’agenda du congrès concernait l’AVC en général : Le cheminement du patient à partir du service d’urgence, les procédures à l’hôpital, le traitement et la structure du réseau AVC en République tchèque présentés par des neurologues et du personnel de santé issus du comité directeur national Angels.

La deuxième partie était consacrée au travail infirmier, notamment en relation avec les UNV, l’administration de traitement, la dysphagie, l’aphasie et la réhabilitation. Des infirmiers et infirmières sélectionné(e)s ont été invité(e)s à parler de l’UNV et du cheminement du patient au sein de leur hôpital, ce qui a permis à tout le monde d’observer les différences respectives, de poser des questions et de partager des expériences.

Nous avons ressenti une excitation palpable tout au long de l’évènement et le sentiment de créer une nouvelle communauté au fur et à mesure que tou(te)s ces infirmiers et infirmières échangeaient leurs informations personnelles afin de rester en contact.

Mgr Tereza Koláčná affirma que le congrès « …avait radicalement changé mon point de vue sur le rôle du personnel infirmier dans la prise en charge de l’AVC. Je suis davantage consciente du caractère irremplaçable des infirmiers et infirmières au sein du système de soins de santé, ainsi que du besoin d’interconnexions avec les médecins et le reste du personnel de santé. Je suis très heureuse d’avoir eu l’opportunité de faire connaissance avec mes collègues du personnel infirmier issus de la plupart des hôpitaux de République tchèque. »

La troisième initiative concernant le personnel infirmier de République tchèque fut l’inscription au cours en ligne de certification de soins infirmiers AVC Angels. Lancé en 2018, le cours est maintenant disponible en 13 langues et a permis à plus de 6 000 infirmiers et infirmières à travers le monde de bénéficier de connaissances vitales sur l’AVC et sur la prise en charge pratique du patient. Il s’agit d’un cours en autoformation contenant 20 modules et des tests connexes couvrant tous les aspects des soins au patient. Environ 150 infirmiers et infirmières de 19 hôpitaux en République tchèque ont validé le cours et les chiffres sont toujours en augmentation.  À l’heure actuelle, et avec 36 membres de personnel infirmier ayant validé le cours, l’Hôpital Masaryk à Ústí nad Labem détient le record du nombre de personnels infirmiers certifiés en République tchèque.

Le Dr David Černík, PhD, Médecin en chef de l’unité neuro-vasculaire, a attribué cela au fait qu’il s’agit d’un facteur clé permettant de réduire leur temps de traitement pratiquement de moitié. « Le bénéfice le plus remarquable dans les soins au patient était la réduction du délai médian d’attente avant le traitement thrombolytique, celui-ci passant de 27 à 15 minutes, ce qui n’aurait pas pu être accompli sans le travail exemplaire du personnel infirmier spécialiste de l’accident vasculaire cérébral », indiqua-t-il.

La prise en charge de l’AVC demande une collaboration multidépartementale, nous pensons donc sincèrement qu’une prise en charge optimale de l’AVC peut uniquement s’effectuer si toutes les parties impliquées, y compris les services d’urgence et le personnel infirmier, partagent un niveau acceptable de motivation, de connaissance et d’esprit d’équipe. Nous sommes très fiers du fait que les infirmiers et infirmières en République tchèque ont désormais formé leur propre communauté, jusqu’à établir le premier Comité directeur infirmier Angels en Europe. L’influence du personnel infirmier se répand de façon contagieuse à travers la République tchèque, et nous allons continuer à faire de notre mieux afin de transmettre cela au reste de l’Europe.

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software