Aller au contenu principal

Prix de l’esprit d’excellence 2019

Europe

Le prix ESO-Angels Esprit d’excellence est décerné à ceux qui incarnent l’excellence dans les soins de l’accident vasculaire cérébral, dans leurs rapports avec les patients et avec les autres membres de l’équipe hospitalière, et ceux qui s’efforcent d’élever la norme d’excellence non seulement dans leur hôpital, mais aussi au sein de leur communauté élargie.

Cette année, nous sommes fiers de mettre en valeur sept héros de la Communauté Angels, qui se sont de beaucoup dépassés dans l’avancement des soins de l’accident vasculaire cérébral.


Richard et Avril

Nouvellement marié depuis seulement six semaines, Richard Roche, un Dublinois de 40 ans, a expérimenté les effets traumatiques d’une hémorragie cérébrale qui a entraîné un grave accident vasculaire du tronc cérébral en 2010. Sa femme Avril Halpin, son soutien indéfectible, l’explique : « Nos univers ont été bouleversés. L’impact de l’AVC de Richard a été dévastateur. Richard a été placé dans un coma artificiel et pendant des mois il n’y avait que des indices de mouvement limités. »

L’Initiative Angels et leurs chemins se sont croisés lorsque nous étions à la recherche d’un exemple visuel de ce que pourraient être les effets d’un accident vasculaire cérébral grave. Nous voulions non seulement parler de l’AVC, mais aussi montrer au public ce qui pourrait arriver si nous ne réussissions pas. La vidéo de Richard et Avril sur YouTube a eu un tel impact sur nous que nous avons commencé à chercher à les joindre pour leur demander les droits de l’utiliser dans nos ateliers. Il a fallu un certain temps, mais avec un peu de chance, nous avons réussi à prendre contact avec eux. Ils ont immédiatement accepté que nous puissions utiliser les images, et ainsi notre relation a commencé.

Nous avons utilisé pour la première fois leur vidéo lors de notre toute première réunion Angels en Allemagne, en juin 2016. Elle a eu un effet exceptionnel, car les gens ont immédiatement compris ce que représentait Angels. Depuis lors, leur histoire nous a non seulement motivé à continuer à faire ce que nous faisons, mais elle a également motivé des dizaines de médecins, d’infirmiers/ères et de personnel ambulancier à adopter l’esprit Angels et à faire la différence.  

Malheureusement, en décembre 2018, Richard est décédé. Son esprit survit à travers nous et son histoire continuera d’inspirer Angels dans le monde entier pour les années à venir. En ce qu’ils ont été notre motivation et nous ont rappelé ce pour quoi nous nous battons, Avril et Richard ont reçu un prix Esprit d’excellence pour 2019.


Dr Veselina Andonova
MHAT St. Panteleimon, Plovdiv, Bulgarie

La Dr Andonova ne travaille peut-être pas dans le plus grand hôpital ou le plus moderne, mais cela ne l’a pas empêchée de devenir un phare qui a contribué à inspirer la création de nouveaux hôpitaux prêts à la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux dans sa région.

En tant que Chef du département de neurologie au MHAT St. Panteleimon, à Plovdiv, elle est connue comme une meneuse, toujours prête à adopter de nouvelles idées pour améliorer les soins de l’accident vasculaire cérébral. En témoigne le fait que la Dr Andonova a été le premier médecin en Bulgarie à avoir traité un patient ayant subi un accident vasculaire cérébral avec un traitement de reperfusion, et ce en 2005. Depuis, elle n’a jamais perdu sa motivation et aujourd’hui elle dirige sans doute l’une des meilleures équipes spécialistes de l’accident vasculaire cérébral en Bulgarie.

Son hôpital a également été l’un des premiers parmi ceux avec lesquels nous avons travaillé à accepter de réaliser une simulation in situ, l’une des activités les plus efficaces qu’une équipe spécialiste de l’accident vasculaire cérébral puisse effectuer pour améliorer sa voie, et également à mettre en œuvre un suivi obligatoire de la qualité à l’aide du registre de qualité RES-Q. Il y a quelques mois, son service est également devenu le premier en Bulgarie à s’inscrire au projet QASC, qui vise à améliorer la prise en charge post-soins aigus pour les patients ayant subi un accident vasculaire cérébral.  

Cependant, ce qui nous a le plus impressionnés, ce sont les efforts que la Dr Andonova a déployés pour d’autres hôpitaux de sa région. Même si cela ne relève pas de sa responsabilité, elle a gentiment accompagné notre Consultante Angels pour visiter plusieurs hôpitaux qui n’avaient jamais traité d’accident vasculaire cérébral auparavant ; elle a tant aidé à les former, les encourager et les motiver, que ce sont maintenant des hôpitaux prêts à la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux. De plus, elle n’a jamais hésité à partager ses connaissances et son expérience avec toute personne ayant besoin de soutien, au point qu’il est maintenant devenu courant pour les neurologues d’autres villes de se rendre dans son hôpital pour observer et apprendre comment une unité neuro-vasculaire peut être organisée.

Nous croyons sincèrement que la Dr Andonova mérite ce prix parce qu’elle illustre parfaitement le fait qu’il n’est pas besoin d’avoir un titre ou de travailler dans un hôpital à la pointe de la technologie pour devenir un leader capable d’insuffler du courage aux autres. Grâce à sa motivation sincère et imparable, elle a non seulement amélioré les soins de l’accident vasculaire cérébral dans sa région, mais aussi les soins prodigués à de nombreux patients dans différentes régions de Bulgarie.


Prof. Igor Voznyuk et Dr Tatiana Kharitonova
Institut de recherche scientifique de soins aigus à Saint-Pétersbourg, Russie

En novembre 2017, le Professeur Igor Voznyuk et la Dr Tatiana Kharitonova ont visité un centre de formation avec simulation d’AVC géré par le Dr Robert Mikulik et son équipe à l’hôpital universitaire Ste Anne de Brno, en République tchèque. Inspirés par ce qu’ils ont vu, ils ont immédiatement commencé à planifier de proposer un type similaire de cours de formation basée sur la simulation à l’Institut de recherche des soins d’urgence de Saint-Pétersbourg, dans lequel ils seraient en mesure de mieux imiter un environnement hospitalier et de mener des formations sur une base régulière.

Cela n’allait en aucun cas être facile, mais ils savaient qu’une telle installation améliorerait considérablement la formation des équipes spécialistes de l’accident vasculaire cérébral qui travaillent dans leur région. Le défi était de convaincre les bonnes personnes que cette idée de centre de simulation représentait un investissement valable pour améliorer la qualité des soins de l’accident vasculaire cérébral au niveau national. Finalement, le cours a été lancé en juin 2018 lors d’une conférence consacrée aux soins d’urgence à Saint-Pétersbourg, où ils ont organisé un symposium sur le thème de la simulation.

Il est prévu que les cours aient lieu une fois tous les trois mois, invitant tous les neurologues avancés des unités neuro-vasculaires de la région. Mais comme tous les grands visionnaires, le professeur Voznyuk et la Dr Kharitonova visent de plus grandes choses et entendent augmenter la fréquence de formation à une cadence mensuelle, en impliquant des régions autres que la leur. Ils envisagent également de formaliser ce cours en tant que module facultatif pour la certification nationale des neurologues, afin que les participants puissent revendiquer des points à créditer à leur certification de neurologue, qui, selon la réglementation locale, doit être renouvelée tous les cinq ans, assurant ainsi une couverture complète en à peine une demi-décennie.
 
On pourrait penser que créer un centre de simulation nécessite d’importantes ressources. La leçon à tirer de l’expérience de l’Institut de recherche des soins d’urgence de Saint-Pétersbourg est que cela peut être fait avec des ressources minimales et un soutien apporté par l’Initiative Angels. Inutile de dire que nous sommes extrêmement fiers d’être un petit rouage de ce mouvement, dont nous sommes certains qu’il va changer le paysage des soins de l’accident vasculaire cérébral en Russie.


Tereza Loučná
Hôpital universitaire Motol, Prague, République tchèque

L’engagement de Tereza envers l’amélioration des soins de l’accident vasculaire cérébral en République tchèque est incontestable. Malgré les exigences de son poste d’infirmière en chef de l’unité complète neuro-vasculaire de l’Hôpital universitaire Motol et de son activité en tant que membre actif du corps professoral de la Deuxième Faculté de médecine de l’Université Charles, Tereza trouve encore le temps de partager son expérience et ses connaissances au sein de diverses activités visant à soutenir le mouvement de l’Initiative Angels, ce qui lui a valu la distinction de devenir la première infirmière et membre féminine du comité de pilotage Angels.

Tereza travaille sans attendre aucune reconnaissance, et elle a consacré d’innombrables heures à l’organisation d’ateliers sur la dysphagie et le suivi de la qualité destinés au personnel infirmier sur une base régulière. Elle s’est également portée volontaire pour devenir la coordonnatrice du projet QASC pour la République tchèque et a depuis aidé à organiser deux ateliers QASC Angels régionaux, auxquels ont participé 80 infirmiers/ères et plusieurs médecins, et deux autres ateliers sont déjà prévus avant la fin de l’année. Fervente partisane de la surveillance de la qualité, elle fournit régulièrement des commentaires proactifs sur les SITS, RES-Q et QASC sur la base de son utilisation quotidienne, ce qui contribue à améliorer la qualité des données de nombreux hôpitaux prenant part au processus.  

L’Initiative Angels aide actuellement Tereza à organiser un congrès national sur les maladies cérébro-vasculaires pour le personnel infirmier spécialiste de l’accident vasculaire cérébral, congrès qui sera consacré au développement du personnel infirmier et à la diffusion des connaissances sur les accidents vasculaires cérébraux inspirées des meilleures pratiques, et auquel participeront toutes les unités neuro-vasculaires du pays. Cet événement est le premier du genre et il vise à créer une communauté de personnels infirmiers spécialistes de l’accident vasculaire cérébral et à les inspirer à participer à l’amélioration du traitement des accidents vasculaires cérébraux au niveau national.

L’effort sans fin de Tereza pour autonomiser le personnel infirmier en République tchèque a fait d’elle, de facto, une meneuse des personnels infirmiers spécialistes de l’accident vasculaire cérébral dans le pays et lui a valu beaucoup de respect au sein de la société cérébro-vasculaire.


Prof. Dmytro Lebedynets
Hôpital clinique central d’Ukrzaliznytsya

Malgré son jeune âge, le Prof. Dmytro Lebedynets est un médecin très expérimenté en matière d’AVC qui a beaucoup contribué à l’amélioration des soins de l’accident vasculaire cérébral en Ukraine.

Passionné par la prévention des accidents vasculaires cérébraux, le Prof. Lebedynets a lancé la première campagne nationale de sensibilisation du public aux accidents vasculaires cérébraux, pour laquelle il a produit une vidéo visant à éduquer les masses sur les accidents vasculaires cérébraux et ses symptômes. Cette vidéo, intitulée « Time is Brain » (Le temps, c’est du cerveau) a été diffusée aux heures de grande écoute sur sept chaînes de télévision régionales, ce qui lui a permis d’atteindre la majeure partie de la population en Ukraine. Il a également pris l’initiative de traduire l’échelle FAST en ukrainien.

En octobre 2018, un centre de simulation de l’AVC a été ouvert auprès de l’hôpital clinique régional M. V. Sklifosofsky Poltava, le premier du genre en Ukraine et seulement le deuxième en Europe de l’Est, et le Prof. Lebedynets, qui a participé activement à la création de ce centre de simulation, en est devenu son premier formateur. Aujourd’hui, les équipes spécialistes de l’accident vasculaire cérébral dans tout le pays ont la possibilité de recevoir une éducation adéquate et d’améliorer leurs compétences dans la gestion des soins de l’accident vasculaire cérébral.

Nos Consultants Angels locaux ont été le témoin direct de l’effet impressionnant de la formation de simulation Poltava pour renforcer la confiance des médecins traitants. Beaucoup d’entre eux n’avaient jamais traité des patients avec la thérapie de recanalisation auparavant, et le font maintenant.

Nous mesurons la chance que nous avons eue de travailler avec le Professeur Lebedynets, véritable pionnier dans l’élévation du niveau des soins de l’AVC en Ukraine et mentor pour un grand nombre de spécialistes de l’AVC ukrainiens, actuels et futurs.


Marianne Klinke et Kristín Ásgeirsdóttir
Hôpital universitaire Landspitali, Islande

En décembre 2017, Marianne Klinke et Kristín Ásgeirsdóttir, infirmières du service de neurologie de l’hôpital universitaire Landspitali (LUH), se sont jointes à la première réunion Former le formateur (Train-the-Trainer, TTT) de l’Initiative Angels à Wiesbaden, en Allemagne. Étant donné que l’Islande est le pays le moins peuplé d’Europe, presque tous les patients ayant subi un accident vasculaire cérébral aigu sont traités au LUH, où environ 70 % des enfants islandais sont nés.

En mai 2018, le LUH a annoncé qu’il avait commencé à mettre en œuvre une nouvelle voie pour l’administration du traitement de recanalisation sur la base des observations tirées de plusieurs simulations. Les résultats parlent d’eux-mêmes : On observe une augmentation de 296 % du nombre de patients ayant reçu une recanalisation (par rapport à la période 2014 - 2016) et une réduction du délai d’attente avant le traitement (Door-To-Treatment, DTT) médian de 79 minutes à 25 minutes (délai record : 13 minutes) lorsque la voie fonctionne.

Au cours de cette brève période, elles ont également traduit et initié la mise en œuvre des protocoles de traitement clinique Fièvre, Glycémie et Déglutition (Fever, Sugar, and Swallowing, FeSS) en phase post-aiguë dans l’unité neuro-vasculaire. À ce jour, les protocoles ont été enseignés à la fois à l’hôpital et au sein de l’association islandaise d’aide aux patients victimes d’AVC et les modifications nécessaires ont été apportées pour assurer un meilleur respect des directives.

Cette amélioration spectaculaire est d’autant plus impressionnante qu’il n’y a pas de Consultant Angels dédié en Islande ; tout a été planifié, évalué et exécuté par ces infirmières juste après qu’elles ont assisté à un atelier de deux jours.  

L’accomplissement de Marianne et Kristín est un excellent rappel de ce qu’avec le bon esprit et de la motivation, n’importe qui peut susciter une amélioration durable au niveau national, susceptible de sauver de nombreuses vies.   


Pr Valeria Caso
Université de Pérouse, Ancienne Présidente de l’ESO

Début 2016, nous avons eu l’occasion de rencontrer la Prof. Valeria Caso à Pérouse, en Italie, en sa qualité de Présidente élue de l’Organisation européenne de l’accident vasculaire cérébral (ESO) pour discuter de notre projet et de nos objectifs. Nous avions une idée claire de ce qu’il fallait faire pour réaliser notre projet de fournir les meilleurs soins possibles à tous les patients ayant subi un accident vasculaire cérébral, où qu’ils se trouvent, mais nous avons également réalisé que cela ne pourrait se faire que si nous recevions l’approbation et le soutien des sociétés traitant de l’AVC.

Ce qui a suivi a été une agréable surprise pour nous ; non seulement elle croyait au projet, mais elle était aussi très désireuse d’y contribuer, et ce de façons plus variées que ce que nous avions jamais imaginé. Ses idées et ses actions nous ont menés à l’Initiative Angels telle que nous la connaissons aujourd’hui.

S’appuyant sur ses décennies d’expérience dans les soins de l’accident vasculaire cérébral, la Prof. Caso a été une source constante de conseils et d’information. Non seulement elle a aidé dans la définition de notre mission et dans l’octroi de l’approbation de l’ESO, mais encore, elle est allée au-delà en lançant le projet d’amélioration de la qualité de l’ESO, dont l’Initiative Angels et le programme ESO-Angels Award sont des éléments essentiels, une mesure très audacieuse et un signe fort de sa foi dans un projet d’un type jamais effectué auparavant. Elle a activement fait la promotion de l’Initiative Angels à chaque occasion qu’elle a eue, et elle a toujours été désireuse de prêter sa voix et son expertise pour soutenir nos activités et nos matériaux.

Sans elle, l’Initiative Angels n’aurait peut-être jamais vu le jour, ni atteint son objectif initial, et encore moins atteint son sommet actuel, avec l’inscription de plus de 3 000 hôpitaux dans près de 100 pays. Pour nous, la Prof. Valeria Caso est l’incarnation du Prix de l’Esprit d’excellence.


 

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software