Aller au contenu principal

JOURNÉE MONDIALE DE L’AVC - CAMPAGNE DE SENSIBILISATION DES PATIENTS

Fédération russe



Moscou dispose d’un système unifié de prise en charge des AVC unique en son genre. Un réseau dédié à l’AVC comprenant 29 centres spécialisés (à la fois pluridisciplinaires et de prise en charge simple), des services d’hospitalisation en ambulatoire et des centres de soins couvre l’ensemble des besoins de la population depuis la prévention jusqu’à la réhabilitation des patients ayant subi un AVC. En Russie, la prise en charge des AVC remonte à 2005 avec la première intervention de thrombolyse avec administration de l’activateur tissulaire du plasminogène (rt-PA) réalisée à l’Hôpital n° 31 de la ville de Moscou. Depuis ce jour, la thérapie thromobolytique est devenue partie intégrante du programme national et plus de 500 unités neuro-vasculaires ont été ouvertes à travers le pays. Ce qui rend ce système de prise en charge des AVC unique en son genre et digne d’être popularisé en tant que bonne pratique est qu’il s’agit d’un système national disposant de lignes directrices juridiquement validées et approuvées au niveau de l’État, d’où leur caractère obligatoire sur l’ensemble du territoire.



Les AVC étant reconnus comme un problème de santé publique majeur, divers événements s’inscrivant dans la Journée mondiale de l’AVC se sont déroulés à Moscou et dans d’autres villes de Russie. Parmi eux, on compte des campagnes de sensibilisation des patients se déroulant dans 46 centres de soins (ateliers de discussion, dépistage gratuit visant à identifier les risques d’AVC), des conférences (Congrès mondial de l’AVC), des présentations en milieu scolaire, la participation de spécialistes de l’AVC à des émissions télévisées ou radiophoniques et des services d’accueil médical dans les maisons de quartier où les personnes peuvent se renseigner sur l’AVC, ses risques et sa prévention, ainsi que sur le réseau moscovite dédié à l’AVC.  

Plus de 279 spécialistes ont participé à ces différents événements. Dans le cadre de la campagne, ont été réalisées 4 673 consultations en neurologie, kinésithérapie, chirurgie vasculaire et interventionnelle et autres spécialités, 5 686 analyses de laboratoire de la glycémie et de la cholestérolémie et 1 225 examens échographiques du tronc brachio-céphalique (région nucale). Cet événement a permis l’identification de facteurs de risque comme l’hypertension artérielle, l’hyperglycémie, l’hypercholestérolémie, la consommation excessive d’alcool et le tabagisme.



La liste des événements s’inscrivant dans la Journée mondiale de l’AVC a été agrémentée d’ateliers et de séminaires mis en place par le collectif « Stoppons les AVC » de l’École de médecine et organisé par le service organisationnel et méthodologique du Département de Neurologie moscovite, avec le soutien de la Fondation ORBI et l’Initiative Angels. Les événements ont rassemblé des neurologues, des spécialistes de centres de soins, des patients et leurs proches et ont eu lieu à la polyclinique de la ville de Moscou. L’objectif principal de l’événement était d’accroître le niveau de connaissances de ces groupes d’individus à propos de l’AVC.

À Moscou, plus de 45 000 patients sont hospitalisés chaque année en raison d’un accident cérébro-vasculaire en phase aiguë. Seuls 24 % des patients sont dans la fenêtre thérapeutique. Dans la plupart des cas, le diagnostic est sans ambiguïté, il s’agit d’un AVC. La maladie se positionne au troisième rang des causes de décès.

Un traitement au long cours, associé à une rééducation ne permet pas toujours au patient de reprendre son activité professionnelle et son schéma de vie antérieur. L’AVC n’est pas seulement un problème médical, il est également social. Par conséquent, afin de lutter contre sa progression, les médecins ont besoin de l’aide des acteurs sociaux.



Ainsi, le 26 octobre 2017 des auditions publiques ayant pour thème : « Mise en place d’une campagne d’information visant à sensibiliser davantage sur les symptômes de l’AVC et les stratégies à adopter » se sont tenues à la Chambre publique de Moscou, au Service de la Santé et à la Fondation ORBI, avec le soutien de la Commission de santé publique de la Chambre publique de la Fédération russe. L’objectif de ces auditions était d’attirer l’attention du public sur le problème de la forte incidence des AVC, l’une des principales causes de handicap et de mortalité en Russie. Cet événement a été organisé en marge de la Journée mondiale de l’AVC.

La Journée mondiale de l’AVC réunit en Russie un grand nombre d’activités organisées de manière centralisée et systématique. Il s’agit d’une formidable opportunité de sensibiliser le grand public à propos de la survenue des AVC en fonction des différentes classes d’âge. Toutes les activités proposées visent à sauver des vies et diminuer le nombre de handicaps.

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software