Aller au contenu principal

Une approche multidimensionnelle pour améliorer les soins de l’AVC

Philippines

par Dr Jennifer Justice F. Manzano, Chef des services d’AVC ; Centre médical de Manille, Hôpital et Centre médical asiatique, Centre médical Perpetual Help

L’AVC est la deuxième cause de décès et la première cause de handicap aux Philippines, avec une prévalence de 0,9 %1. Pour une population de 105 millions de Philippins, on compte un peu plus de 280 neurologues 2 - et la plupart d’entre eux (environ 67%) exercent dans les villes1.

Comme beaucoup de mes proches ont souffert d’un AVC, je suis moi aussi bien consciente de l’insuffisance des infrastructures de soins de l’AVC aux Philippines. C’est en partie ce qui m’a incitée à contribuer au développement des services de traitement de l’AVC dans les hôpitaux dans lesquels je travaille. Avec l’aide des administrations de chaque hôpital, nous avons décidé de créer des programmes pour l’AVC pour le MCM, l’AHMC et le PHMC. Ensemble, nous définissons la vision du programme pour l’AVC de chaque établissement.

Nous voulions que le MCM puisse fournir des soins pour l’AVC aigu qui soient à la hauteur des normes du secteur et d’être en tête de la formation sur l’AVC pour les non-professionnels - ce que nous appelons des « forums pour profanes ». Nous voulions que le PHMC puisse fournir aux patients victimes d’AVC dans sa communauté un programme multidisciplinaire qui leur donnerait les meilleurs résultats fonctionnels ; et pour l’AHMC, nous envisagions un centre de référence de l’AVC dans le sud de Manille qui servirait également les provinces voisines.

Nous nous sommes vite rendu compte que les principaux obstacles à surmonter étaient la formation de notre personnel médical, l’encouragement de la collaboration entre les services et l’éducation de la communauté pour qu’elle se rende immédiatement dans un service d’urgence lorsqu’elle présente des symptômes d’AVC.

L’Angels Initiative a été une bénédiction pour nous, en particulier la formation. Lorsque nous nous sommes attelés au développement de nos programmes pour l’AVC, nous savions qu’il y aurait un va-et-vient au sein du personnel,du personnel infirmier, des internes et des consultants SU. Aussi était-il important que nous mettions en place une formation de base pour le personnel infirmier et les médecins. Angels nous a fourni les ressources utiles pour la formation du personnel médical et infirmier, notamment des diaporamas de cours, une formation en imagerie, un programme de certification du personnel infirmier et des exercices de simulation numérique.

Pour favoriser la collaboration entre les services et au sein de l’équipe AVC, nous avons organisé des réunions régulières auxquelles ont participé le personnel médical, infirmier, du laboratoire, de radiologie, de rééducation, du marketing et des services financiers. Au cours de ces réunions, notre partenaire Angels a partagé une foule d’idées sur la façon dont les pratiques sont appliquées dans d’autres hôpitaux et d’autres pays. Leurs connaissances des meilleures pratiques nous ont également donné la perspective nouvelle dont nous avions besoin, notamment lorsque nous étions confrontés à des défis.

Lorsque les médecins et le personnel infirmier expliquent l’AVC aux patients et aux profanes, souvent, c’est du chinois pour eux. Avec nos partenaires commerciaux, Angels a été une bouée de sauvetage dans nos efforts pour promouvoir l’éducation sur l’AVC dans nos communautés. En nous aidant à organiser des forums pour les profanes et des sessions en direct sur Facebook, et en étant une ressource importante pour les supports publicitaires prêts à l’emploi et les meilleures pratiques dans d’autres pays, ils nous ont permis de mieux partager notre message et de le faire connaître au grand public.

Depuis un peu plus d’un an que nous sommes partenaires d’Angels, ils nous ont considérablement aidés à faire progresser nos campagnes sur l’AVC. Grâce à eux, nos équipes ont pu mettre en place et développer les services pour l’AVC dans trois hôpitaux.

Nous sommes très encouragés par nos progrès, et nous sommes motivés pour continuer à changer et à nous améliorer dans l’espoir qu’un jour, nous - y compris nos amis et nos familles - puissions être rassurés en sachant que nous pouvons nous adresser à un hôpital prêt pour l’AVC en cas de besoin.


1 Navarro, J. C., Baroque II, A. C., Lokin, J. K. & Venketasubramanian, N. (2014). The real stroke burden in the Philippines. International Journal of Stroke. 9. 10.1111/ijs.12287.
2 Worldometers. (2019). Philippines Population. Extrait le 18 juillet 2019, de https://www.worldometers.info/world-population/philippines-population/ 

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software