Aller au contenu principal

Laisser un nouvel héritage

Italie

Fondé en 1288 par Folco Portinari, père de Béatrice, qui fut la fiancée de Dante Alighieri et la principale source d’inspiration pour ses œuvres, l’hôpital Santa Maria Nuova est le plus ancien hôpital encore actif à Florence, en Italie et dans le monde.

Doté de seulement dix lits pour les pauvres et les nécessiteux à son ouverture, l’hôpital s’est développé rapidement et, en 1330, il a révisé ses statuts pour devenir un hôpital authentique plutôt qu’un foyer de bienfaisance ou un hospice. Sa réputation s’est considérablement développée à mesure que des patients tels que Martin Luther, qui y a été traité en 1510, ont chanté les louanges des « médecins habiles, des infirmières soigneuses, de la bonne cuisine, des lits vernis, et du linge propre ». 

Depuis plus de 700 ans, l’hôpital sert les patients chaque jour sans répit, même pendant les épidémies de peste, les guerres ou les catastrophes naturelles, accumulant au passage un large patrimoine historique et artistique. Aujourd’hui, c’est également un musée avec une collection d’art riche et unique composée de 730 peintures, fresques, sculptures, meubles et la fameuse « vasche di Leonardo », où Léonard de Vinci avait l’habitude d’effectuer des autopsies pour ses études anatomiques.

Au vu d’un tel patrimoine historique et artistique, peu de gens auraient deviné que l’hôpital Santa Maria Nuova créerait un nouveau type de patrimoine au cours du XXIe siècle ; c’est pourtant exactement ce qui s’est passé.

L’histoire a commencé en 2017 lorsque la Dr Angela Konze, radiologue travaillant pour l’hôpital, a rencontré la Professeure Valeria Caso, ancienne présidente de l’ESO et « ambassadrice » Angels, lors d’une conférence en Italie. La Dr Konze a été fascinée par la puissance du réseau Angels et par le fait que de nombreux hôpitaux en Europe avaient réussi à atteindre un délai d’attente avant le traitement (Door-to-treatment, DTT) moyen de 30 minutes ou moins.  Désireuse d’améliorer le délai DTT de l’hôpital, qui était en moyenne de 75 minutes à l’époque, elle a décidé d’entrer en contact avec l’Initiative Angels pour obtenir de l’aide dans l’évaluation des moyens pour améliorer les soins de l’accident vasculaire cérébral dans son hôpital.

Peu de temps après cette conférence, le processus de consultation de cet hôpital a commencé. Les médecins et le personnel infirmier de toute l'équipe spécialiste de l’accident vasculaire cérébral, provenant des départements des urgences, de radiologie et de médecine interne, ont participé activement tout au long des cinq visites de consultation Angels, au cours desquelles ils ont effectué une analyse du parcours des soins pour l’accident vasculaire cérébral au sein de leur hôpital et ont participé à diverses formations. Le moment décisif de ce processus d’amélioration est intervenu lors des simulations in situ, où l’équipe a testé et s’est mise d’accord sur plusieurs ajustements de la voie permettant de mettre en œuvre efficacement les 4 actions prioritaires recommandées.

Tout d’abord, ils ont convenu qu’après une prénotification d’accident vasculaire cérébral émanant du service des SMU, le patient devrait contourner le triage et être immédiatement évalué par le médecin du service des urgences, qui devrait également accompagner le patient jusqu’à la table de TDM. En outre, ils ont convenu que le personnel infirmier a un rôle crucial à jouer dans le processus et qu’il devrait donc être impliqué tout au long du parcours, travaillant en parallèle pour aider le médecin à prendre soin du patient. L’équipe s’est également rendu compte, au cours de la simulation in situ, que l’utilisation d’un stroke bag pourrait les aider à être prêts à commencer le traitement pharmacologique dans la salle de TDM.

Après la simulation, l’équipe a également été extrêmement active dans l’examen et la personnalisation des modèles de liste de contrôle fournis par le Consultant Angels et, finalement, celles-ci ont fini par faire partie de leur routine au cours de chaque code AVC. Une autre mesure d’amélioration clé mise en œuvre immédiatement après a été la surveillance du délai d’attente avant le traitement : le personnel infirmier et les médecins du service des urgences et de la radiologie ont commencé à remplir méthodiquement l’affiche du suivi du temps fourni par Angels afin de pouvoir surveiller leurs propres progrès. La simulation de l’AVC a suscité une vague d’enthousiasme et de motivation pour toute l’équipe ; elle a aidé ses membres à voir de leurs propres yeux les lacunes le long du parcours, à les examiner de façon critique et à travailler de concert pour les surmonter.

Les résultats de ces changements ont été immédiats et stupéfiants. L’hôpital Santa Maria Nuova est passé du traitement de 29 patients avec un délai DTT moyen de 75 minutes en 2017 à 66 patients avec un délai DTT moyen de 38 minutes en 2018, ce qui revient essentiellement à doubler le taux de recanalisation tout en réduisant de moitié le délai DTT, et ce en seulement un an. En conséquence, l’hôpital Santa Maria Nuova est devenu le premier hôpital en Italie à avoir obtenu un statut Diamant aux Angels Awards ESO, et il s’améliore encore : entre janvier et juin 2019 seulement, l’hôpital a traité 42 patients avec un délai DTT moyen de 32 minutes, soit une amélioration supplémentaire sur les progrès déjà impressionnants réalisés l’année précédente.

L’excellente expérience de cet hôpital a été extrêmement contagieuse : elle a conduit 7 autres hôpitaux au sein du même réseau régional de l’AVC à démarrer leur propre processus de consultation Angels pour obtenir des résultats incroyables ; un excellent exemple de la façon dont faire simplement partie d’une communauté peut déclencher une amélioration à plus grande échelle.

Lorenza Spagnuolo, la Consultante Angels qui a travaillé avec cet hôpital, a suggéré que le facteur de réussite clé consistait au final en une forte motivation à fournir les meilleurs soins possibles aux patients, combinée avec un solide travail d’équipe entre les médecins et le personnel infirmier dans les services d’urgence et de radiologie.

« Je suis impressionnée par l’enthousiasme contagieux de ces personnes, par leur volonté de s’améliorer et surtout par la collaboration entre les membres de l’équipe. L’esprit qui caractérise l’équipe est unique et précieux : tout le monde admet que chaque résultat provient de leur collaboration et de leur coopération, et non d’un individu en particulier. Je crois que c’est la clé de leur succès et je vais continuer à les mettre au défi de travailler ensemble comme ils le font, et de ne jamais perdre cet esprit et cette motivation » - Lorenza Spagnuolo.  

À ce jour, l’hôpital Santa Maria Nuova est le seul hôpital d’Italie à avoir obtenu le statut Diamant aux Angels Awards ESO, et il a atteint cette distinction non seulement une fois, mais à deux reprises, s’érigeant ainsi en phare pour la qualité des soins de l’accident vasculaire cérébral dans le pays.

Nous sommes extrêmement fiers de faire partie de ce nouvel héritage dans un établissement aussi historique et, connaissant toutes les personnes impliquées et les standards élevés qu’ils aiment à se fixer, nous sommes persuadés qu’ils continueront à nous surprendre dans les années à venir. 

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software