Aller au contenu principal

Tendre la main - Tendre vers le haut !

Portugal

« Encore aujourd’hui, à chaque fois que je donne le bolus, j’ai l’estomac noué. Traiter un patient ayant subi un AVC avec un médicament potentiellement dangereux est effrayant, surtout au début. Je me souviens que lorsque nous avons commencé à traiter des patients il y a quelques années, d’autres médecins nous ont critiqués. Vous ne le faites pas pour les patients, mais vous le faites pour vous-même, disaient-ils. Je me sentais seul comme si j’étais sur une île sans personne autour pour m’aider ou me soutenir dans ma quête de meilleurs résultats. »
(Spécialiste de l’AVC en Pologne, réunion de lancement de l’Initiative Angels, Mayence)



L’unité neuro-vasculaire de l’hôpital du Dr Nélio Mendonça de Madère se trouve sur une île au large des côtes portugaises. Tout comme notre confrère l’a dit, nous avons toutes les raisons de nous sentir un peu déconnectés des autres centres et des spécialistes de l’AVC.

Notre unité neuro-vasculaire a été officiellement ouverte en juillet 2009, avec 4 lits dédiés à l’AVC aigu. La distance entre Madère et le Portugal continental a obligé notre Centre AVC à y inclure l’intervention endovasculaire, que nous sommes maintenant fiers de pouvoir offrir depuis le mois de mars de cette année. Ce fut une grande réussite pour toute l’équipe et nous croyons qu’elle aura un impact important sur les patients et leurs familles.

Nous avons décidé de rejoindre l’Initiative Angels en novembre 2016 parce que nous avons vu l’opportunité de faire partie de quelque chose de plus grand. Nous recherchions des performances plus élevées et nous voulions désespérément améliorer nos résultats, mais nous sentions que nous devions également nous ouvrir. Nous pourrions le faire avec un peu plus de connaissances sur ce que font les autres au Portugal et dans le reste de l’Europe pour améliorer leurs résultats.

Pour certains, faire partie d’une communauté peut signifier être physiquement ensemble de manière hebdomadaire ou mensuelle pour partager des idées ou établir des relations. Pour nous, la communauté Angels a pris une forme légèrement différente.

Cela a commencé avec notre personnel infirmier qui a participé aux modules pédagogiques en ligne destinés au personnel infirmier spécialiste de l’AVC. C’était formidable, car cela nous a permis de standardiser le niveau de connaissances au sein de l’équipe soignante.

Les simulations de cas cliniques Body Interact ont apporté à l’équipe spécialiste de l’AVC une plateforme exceptionnelle pour perfectionner nos compétences sur la prise de décision clinique, ce qui nous a vraiment aidés dans des scénarios réels.

Même si nous n’étions pas dans la même pièce que nos collègues du continent, nous commencions déjà à sentir que nos normes étaient de plus en plus alignées.

La collecte de données est le fléau de nos vies, mais Claudia a réussi à nous convaincre que la seule façon de vraiment nous comparer avec les autres hôpitaux situés ailleurs serait de commencer par collecter certaines données. Nous avons maintenant commencé à utiliser l’outil Angels Plus et espérons que cela nous permettra non seulement de suivre nos progrès, mais également de faire un benchmarking avec nos collègues du continent. Rien ne motive plus qu’une petite compétition saine.



Si nous demandons à notre équipe spécialiste de l’AVC quels sont les éléments que Claudia a présentés à notre unité neuro-vasculaire qui ont le plus contribué au travail quotidien, ce serait probablement l’introduction de listes de contrôle. Bien sûr, nous avions des protocoles, mais si nous devions être honnêtes, ce n’était pas vraiment quelque chose dont nous parlions tous les jours. Cela a entraîné beaucoup de variabilité dans les pratiques de traitement. Claudia nous a aidés à transformer nos protocoles en listes de contrôle faciles à utiliser, fondées sur les exemples qu’ils ont rassemblés avec l’aide de conseillers experts. Nous utilisons maintenant ces listes de contrôle pour chaque patient que nous traitons, en sachant que même dans cet aspect, nous sommes conformes aux recommandations et aux meilleures pratiques en Europe. Le personnel infirmier a sa liste, le médecin a la sienne et notre prochaine priorité est de faire en sorte que l’équipe d’ambulanciers commence à en utiliser une. Aujourd’hui, il y a très peu de doute et un niveau de confiance vraiment amélioré de la part de toutes les personnes impliquées.

La plateforme communautaire de Basecamp nous a permis de nous sentir plus proches des autres unités neuro-vasculaires au Portugal, car nous pouvions voir ce que les autres publient et commenter les activités qui ont lieu. Un bon exemple a été la récente journée portugaise dédiée aux AVC, où des hôpitaux de tout le pays ont pris part à diverses activités visant à promouvoir une meilleure identification et prise en charge des AVC.

Grâce à cette proposition, ce fut la première année que nous célébrions la Journée nationale de l’AVC à Madère. Nous étions dans deux centres de santé primaires, Machico et Ribeira Brava, pour discuter de l’AVC et du rôle qu’ils pourraient avoir.

L’équipe spécialiste de l’AVC à Madère est d’avis que notre plus grand atout pour nous sentir pleinement intégrés dans cette grande communauté, a été notre consultante Claudia. Oui, nous avions le matériel et les outils fournis par le projet, mais nous pensons que notre consultante est notre principal lien avec le reste de l’Europe. Elle a un point de vue que nous n’avions pas auparavant parce qu’elle travaille aussi dans d’autres hôpitaux. Elle voit ce que les autres font et ce qui fonctionne, et nous transmet les trucs et astuces. Elle a également accès à une base de connaissances beaucoup plus large car elle a des interactions quotidiennes avec d’autres consultants qui font la même chose dans d’autres pays européens. C’est assez réconfortant d’entendre parfois que votre situation n’est pas aussi grave que celle des autres, en Roumanie par exemple, ou d’entendre une histoire d’Ukraine ou d’Italie qui est source d’inspiration. Nous avons constaté que le noyau de notre nouvelle communauté n’est pas seulement dans un atelier ou un forum en ligne, c’est aussi via une personne qui nous raconte des récits qui nous inspirent et qui inspirent les autres en leur racontant les nôtres.

Enf Arlinda Oliveira, Dr Patrício Freitas et Dr Rafael Freitas

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software